Haine des femmes par d’autres Femmes

Avec les affaires en cours, on se rend compte  que la femme hétérosexuelle n’a pas été la priorité des organisations féministes ces dernières années. En effet, elles ne sont pas à l’origine du dévoilement de ces affaires… trop occupées qu’elles étaient à défendre les droits LGTBQ (il doit manquer quelques lettres).
Pourquoi ?
Parce que le féminisme aujourd’hui est majoritairement un féminisme lesbien, un féminisme qui, par essence, sacralise le dégoût du mâle hétérosexuel et par ricochet, celles qui s’en acoquinent… On est loin, très loin des saines acquisitions sociales des féministes originelles. Les têtes de gondole modernes proclament que :

« Quand une femme jouit avec un homme, elle ne fait que collaborer au régime patriarcal, rendant érotique sa propre oppression. (Sheila Jeffreys) »

ou encore que

« La proportion des hommes doit être réduite et maintenue à approximativement
10 % de la race humaine. (Sally Miller Gearhart) »,

et enfin que

« La haine de l’homme est un acte politique viable et honorable. (Robin Morgan) »

La condition de la femme est entre de bonnes mains… »
Lectures au peuple de France

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s